Ouvrir la recherche
Focus

Les théâtres du 16e

Mise à jour le 09/11/2021
Découvrez les théâtres situés dans le 16e arrondissement

Le théâtre du Ranelagh

Le Ranelagh a eu 3 vies, nous le célébrons…
@dr
En 1894, Louis Mors, constructeur automobile, fait bâtir un magnifique hôtel particulier à l’emplacement de l’ancien théâtre du Château de Passy. Il demande à l’architecte Alban Chambon d’aménager un salon de musique tout de chêne sculpté, de style renaissance flamande. Il y met en valeur sa collection d’instruments de musique anciens et y organise “pour lui et ses amis” (pour reprendre la maxime latine inscrite au fronton de la salle) des récitals. Debussy, Wagner venant faire découvrir leur travail.
En 1931, l’exploitant d’un petit cinéma de l’arrondissement, Charles Saint Pouloff, et le comédien Jean Galland reprennent la salle et la transforment en un cinéma qui se fait remarquer par la qualité de sa programmation. Les directions se succèdent. De 1957 au milieu des années 70, le peintre surréaliste Henri Ginet, ancien élève de Fernand Léger et d’André Lhote, puis ses deux fils font du Ranelagh une salle “d’Art et d’Essai” et associent expositions et projections de films.
Le Ranelagh devient un haut lieu cinématographique de la capitale, fréquenté par des personnalités comme Marcel Carné, Arletty, Martine Carol, Vladimir Cosma. On peut y voir de grands classiques : Les Enfants du Paradis, Les Visiteurs du Soir, Et Dieu créa la femme, etc.
En 1977, la salle est classée à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques, tandis que Claude Condroyer et Micheline Daguinot assument la direction du cinéma (1974 à 1986). En février 1979, 1ère représentation théâtrale dans la salle : J.P. Dusseaux monte La Cantate à trois voix de Paul Claudel. Puis Madona Bouglione (1986-2005) unit musique, cirque et théâtre.
Aujourd’hui, sous la direction de Catherine Develay, une programmation principalement dédiée au théâtre et à la musique prend corps, dans le souci de mettre en valeur l’excellente acoustique de la salle, l’un des rares théâtres à la française de Paris.
Théâtre du Ranelagh
5 rue des Vignes, 75016 Paris
Site web : https://www.theatre-ranelagh.com/

Le théâtre de Passy

@dr
La renaissance d’une salle de spectacles
Né en 1932 dans l’euphorie du cinéma parlant, Le Passy s’était endormi en 1985. Aujourd’hui, cette salle de spectacles reprend vie pour devenir Le Théâtre de Passy.
Théâtre
Comédies de mœurs ou comédies de caractère, le Théâtre de Passy privilégiera les pièces d’auteur avec la volonté de divertir intelligemment. Il fera la part belle non seulement aux créations d’auteurs contemporains mais aussi aux succès passés dans des propositions renouvelées.
Spectacle musical
D’Offenbach aux Années Folles, le Théâtre de Passy proposera comédies musicales, opérettes et ensembles vocaux pour le plaisir de tous.
Jeune public
Théâtre familial et de quartier, le jeune public y trouvera naturellement sa place avec spectacles musicaux et pièces à leur intention.
Les événements cinéma
Dans un second temps, le Théâtre de Passy aura vocation à projeter du cinéma d’Art et Essai, en particulier lors de soirées ciné-club avec la participation d’artistes ou de réalisateurs ayant collaboré au film.
Théâtre de Passy

95 rue de Passy, 75016 Paris
Mail : pbagnpg@gurngerqrcnffl.se[contact puis theatredepassy.fr après le signe @]
Site web : https://theatredepassy.fr/

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations